Trier les déchets

Trier les déchets, règle de base du recyclage

En seulement 40 ans, dans l’Hexagone, les déchets générés par les ménages ont doublé de volume. Concrètement, chaque Français produit plus de 550 kg d’après une statistique de l’Ademe ou Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Ces déchets peuvent parfois être recyclés. Pour cela, on doit les recycler convenablement. Cette démarche constitue une étape primordiale afin de valoriser ces débris. Voici notamment l’essentiel à savoir sur le sujet.

Étapes initiales du triage de déchets

Des bacs de couleurs différentes, jaune, vertes et grises, ont été mis en place pour faciliter le triage des déchets. De ce fait, les citoyens pourront mettre leurs résidus là où il faut. Le réceptacle jaune est prévu pour les flacons, bidons, ainsi que bouteilles en plastiques et leurs bouchons. Il peut s’agir des boites de lait ou de produits d’entretien et d’hygiène (shampooing, lessive, etc.). On peut ajouter à cela les cartons et papiers (briques, journaux…) ainsi que les emballages en métal (canettes, aérosols, boites de conserve… Les jouets et autres objets en plastique ne sont pas à mettre dans ce bac.

Les bacs verts, quant à eux, sont réservés aux bouteilles, bocaux et flacons en verre. Ces derniers sont à vider au préalable et ne doivent pas être accompagnés de couvercle et de bouchon. Les vitres, ampoules et porcelaines ne sont pas destinées à ce contenant.

En ce qui concerne les bacs gris, ils sont faits pour les déchets alimentaires et résiduels que l’on doit mettre dans des sacs poubelles bien fermés. Il s’agit, entre autres, des lingettes, des couches bébé, des mouchoirs…

Suite de l’opération de recyclage : cap vers le centre de tri

Les déchets contenus dans les bacs susmentionnés sont acheminés vers un centre de tri. Là, les débris sont déversés dans un espace dédié à cet effet. Après, un agent procède à un contrôle méticuleux de la nature de ces résidus. Quand le contenu ne lui convient pas, selon des consignes bien précises, le chargement va être recalé et ne sera pas recyclé. Le tout passera à la décharge ou bien à l’incinérateur. En revanche, lorsqu’aucune anomalie n’est détectée, les déchets sont admis aux chaînes de tri.

D’autres tris en perspective

Les déchets qui rejoindront les chaînes de tri vont passer par un tri mécanique permettant de séparer les produits en fonction de leur nature, plus précisément le type de matière. Ils seront étalés sur un tapis roulant et seront dissociés de manière progressive. Les aluminiums, les métaux ferreux ainsi que les flacons, bouteilles et les cartons sont regroupés grâce à des procédés spéciaux. Survient ensuite un tri manuel servant à corriger les erreurs des tris mécaniques.

Étape de recyclage

Une fois les déchets triés compte tenu de leur nature, il reste encore un autre traitement avant de passer au recyclage à proprement parler. Les métaux ferreux seront compactés entre eux et mis en balle. Les aluminiums ainsi que les plastiques et autres matériaux subiront le même sort. Ce n’est qu’après qu’ils seront acheminés vers les structures dédiées pour être transformés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut